jeudi 30 mars 2017

Grâce à leurs potentiels nutritifs les anciens grains deviennent les futurs aliments fonctionnels

L'intérêt pour les anciens grains comme nouvelle source d'apports alimentaires plus fonctionnels et plus nutritifs que les céréales classiques créent un nouveau marché qui en plein essor notamment avec la recherche de produits sans gluten. Ce marché est estimé à 8,2 milliards € à l'échelle mondiale.
Quels sont les principaux grains anciens, leur potentiel, et pourquoi les consommateurs et ceux de l'industrie alimentaire sont si intéressés par ceux-ci? Un document écrit par Richard Coope, et publié dans le Journal de la médecine traditionnelle et complémentaire, se penche sur l'histoire du développement du grain, et pourquoi les consommateurs modernes redécouvrent certains de ces grains anciens.
Les grains anciens, présentent une riche source de vitamines, de minéraux, de glucides, des graisses, des huiles et des protéines - et fournissent plus d'énergie alimentaire que tout autre type de culture.
Chia, signifie littéralement « gras ». C’est une plante annuelle qui est originaire du Mexique et qui a été cultivée par les Aztèques. Chia est maintenant cultivé commercialement dans les régions d'Amérique centrale et du Sud. Conjointement avec l'acide gras oméga-3, l'acide alpha-linolénique (ALA), la graine contient des concentrations significatives de fibres alimentaires, de protéines, de calcium, de magnésium, de fer, et des antioxydants.


Quinoa:cette ancienne graine. D'origine des régions andines où il a été domestiqué avec succès il y a 3000 à 4000 ans.
Les Incas, tenait cette culture comme sacrée, appelée quinoa chisaya maman ou mère de tous les grains», et c’était l'empereur Inca qui traditionnellement semait les premières graines de la saison en utilisant des« outils d'or ».
Les graines de quinoa contiennent des saponines au goût amer, ce qui signifie qu’, après la récolte les grains commerciaux sont traités pour éliminer ce revêtement et sont généralement cuits de la même manière que le riz.
La composition nutritive est de quinoa est très bonne par rapport aux céréales communes, et le grain devenu très apprécié pour sa valeur nutritive, et en particulier pour sa teneur élevée en protéines (18%).


Engrain se traduit littéralement par « grain » de l'allemand. Il est un type de blé qui fût l'une des premières cultures domestiquées dans le Proche-Orient. Engrain - avec le blé amidonnier et l'orge - était l'un des trois soi-disant « cultures néolithiques fondateurs » dans le développement de l'agriculture et a été domestiqué environ 7500 avant JC. Les grains de l'engrain sauvage ont été trouvés dans les sites Epi-Paléolithique du Croissant Fertile. Constitue aujourd'hui, le pain d'épeautre.
Teff est l'ingrédient principal dans un pain plat fermenté éthiopien appelé injera. Le grain est riche en fibres et en protéines, et peut également être consommé comme une céréale de petit-déjeuner.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire