jeudi 17 décembre 2020

Un Rwandais visionnaire cultive des pommes de terre suspendues dans l’air



 L’agriculture est ancrée dans la culture du peuple rwandais. En effet, le secteur emploie environ 67 pour cent de la population rwandaise et les terres arables s’étendent sur plus de 1,56 million d’hectares.

Cependant, la population rwandaise devrait passer de 10,5 millions en 2012 à 16,9 millions en 2032 et, en parallèle, la demande de nourriture devrait s’envoler. Par ailleurs, la superficie des terres arables devrait diminuer en raison de l’expansion urbaine constante que connaît le pays. 

L’aéroponie est un mode de culture ayant une faible incidence sur le climat, où les racines sont suspendues dans l’air et poussent dans un milieu humide. Les plantes, exclusivement cultivées hors sol, sont aspergées d’eau et d’une solution nutritive. Cette technique permet aux agriculteurs de maîtriser l’humidité, la température, le pH et la conductivité de l’eau à l’intérieur de la serre

«Je fais trois cycles de culture par an car il n’y a pas de rotation. Lorsque les nutriments sont bien maîtrisés, le rendement est assuré. Ce n’est pas le cas pour la culture en plein champ, qui est soumise aux aléas de la nature», dit-il.

Compte tenu de l’accroissement démographique et de l’expansion urbaine au niveau mondial, on a précisément besoin de méthodes agricoles novatrices pour redynamiser le secteur agricole
Voir l'article de la FAO


Aucun commentaire:

Publier un commentaire