mercredi 21 mai 2014

Développer des systèmes agricoles locaux à fonction écologique.

Les exploitations hautement mécanisées dans les pays pauvres du monde créent de nombreux problèmes environnementaux et sociaux. Ces méga-exploitations utilisent de grandes quantités de combustibles fossiles relativement bon marché ainsi que des intrants qui contaminent l’eau, le sol, la nourriture et les gens.
Elles sont généralement consacrées à une monoculture (soja, maïs, Sorgho, palmiers…), ce qui provoque, sur de vastes zones des déserts écologiques, sans biodiversité.  Beaucoup se sont développés après la forêt tropicale qui a été coupée et brûlée. Le sol est ainsi perturbé. Ce système favorise le déplacement des personnes qui dépendent des forêts pour leur subsistance.
Les gouvernements des pays du Sud doivent soutenir les petits agriculteurs et les aider à développer des méthodes écologiques hautement productives et respectueuses de l’environnement. Ces exploitations locales peuvent produire des rendements élevés à l'hectare tout en étant relativement élastique à la variabilité climatique
.

Point de vue de FRED MAGDOFF: professeur émérite en sciences du sol, University of Vermont

Aucun commentaire:

Publier un commentaire