dimanche 31 mai 2015

Des nouveaux défis compétitifs pour les pays producteurs de sucre des ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique)

La forte baisse des prix du sucre sur la scène mondiale est en train de créer de l'anxiété parmi plusieurs pays des Caraïbes du Pacifique (ACP) et  des Etats d'Afrique. La Jamaïque est temporairement peu affectée. Le prix en Europe est en baisse depuis les deux dernières années, mais, heureusement, le pays a négocié un accord d'approvisionnement de trois ans avec la Grande Bretagne. Cela pourrait changer car cette année est la dernière. James, directeur général de la Jamaïque Cane Products Sales (PCE), a déclaré à The Gleaner de Guyane hier. "Nous allons entamer des négociations avec l’Europe en mai, mais nous n’accepterons pas les offres que nous entendons actuellement."
Les réformes de la politique agricole commune de l'UE en Mars 2013 vont aboutir à l'abolition des quotas de sucre en 2017, ce qui mettra fin au traitement préférentiel que les producteurs de sucre des pays ACP ont eu depuis 1975 (prix identique aux prix européens soutenus). La date de fin a été initialement fixé pour 2015, mais une prolongation de deux ans a été accordé avec une décision prise par les Etats membres après que quelques pays aient cherché un délai supplémentaire pour leur secteur sucre qui doit dorénavant s’ajuster pour affronter la compétition mondiale.


Voir jamaica gleaner

Aucun commentaire:

Publier un commentaire