dimanche 10 septembre 2017

L'adaptation future aux sécheresses extrêmes : un défi immense à relever



Près de la ville d’Aqaba sur la mer Rouge en Jordanie, on commence à produire des légumes à partir de l'eau de mer. Cette réalisation fait partie du "projet forestier du Sahara" qui est soutenu par la Norvège et l'Union Européenne.
Les pays comme la Jordanie qui sont pauvres en eau douce suivent avec attention ce projet. L’eau de mer est dessalée avec l’énergie produite par des panneaux solaires. L’eau douce irrigue une culture de concombres dans une serre de 3 hectares qui est aussi refroidie l’été par l’eau de mer. L’objectif est de produire sur 20 hectares.
Les concombres produits le sont sans utilisation de pesticide en agriculture intégrée.
La serre devrait produire 130 tonnes de légumes par an et l’usine de dessalement 10 000 litres d'eau douce par jour. 
.  Pour en savoir plus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire