mardi 2 janvier 2018

Le désert reverdit grâce à de nouvelles technologies appliquées dans des zones désertiques de Chine

Lutter contre la propagation des déserts dans le monde telle est la mission de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. Plusieurs réalisations couronnées de succès et prometteuse sont en cours dans le désert du nord de la Mongolie chinoise..

1°- Dans la ville d'Erdos, en Mongolie intérieure en 2002 a été adoptée une loi consacrée à la lutte contre l'expansion du désert.
Des cultures comme le maïs, les tomates, le sorgho et le tournesol transforment plus de 200 hectares de dunes en oasis.
Tout cela grâce à la nouvelle technologie développée par des chercheurs de l'Université de Chongqing Jiaotong. Ils ont développé une pâte faite d'une substance trouvée dans les parois des cellules végétales.
Quand elle est ajoutée au sable, elle est capable de retenir l'eau, les nutriments et l'air. Les coûts des matériaux artificiels et des machines pour transformer le sable en sol fertile sont accessibles.
L'équipe de recherche a de grands projets d'avenir. Cet automne, elle espère transformer 200 hectares supplémentaires de désert - et peut-être plus de 13 000 dans les prochaines années.
La méthode pourrait être prometteuse pour la Chine. En trois ans, le pays espère reboiser 50% des terres désertiques dégradées qui peuvent être traitées. D’autre part, d’ici 2030, les Nations Unies visent à atteindre la croissance zéro des terres agricoles en désert à travers le monde.
2°- En Mongolie Kubuqi désert 18 000 km2 avec 750 000hab.
*
Les troupeaux avaient dégradés la végétation
* Aujourd’hui 1/3 de la surface a été restaurée avec de la végétation
* 650 000 panneaux solaires produisent 1000 mégawatts, chaque jour. 47 familles doivent nettoyer 3000 panneaux chacune
* Les locaux reçoivent 40$ pour 30 arbres plantés après 3 années de reprise Hedysarum laeve résistant sécheresse et licorice une herbe médicinale très prisée en Chine qui fournit un revenu d’appoint aux locaux


2 milliards de personnes vivent dans le monde dans des zones sèches. Le Pakistan, l’Arabie Saoudite…étudient cette réalisation pour l’appliquer chez eux

Aucun commentaire:

Publier un commentaire