lundi 30 décembre 2019

Une grande partie des bananes commercialisées dans le monde sont de la variété Cavendish, qui est menacée par une souche de la maladie de Panama

Culture en Guadeloupe avec Arachis Pintoï
Les bananes d’exportation appartiennent à une seule variété : la Cavendish, autrefois résistante a une maladie du sol (maladie de panama ou fusarium) elle est devenue sensible. Elle avait remplacé la « Gros Michel » en 1950 qui a disparue à cause du fusarium. L’histoire se répète.
La Cavendish était résistante à la maladie et répondait aux autres besoins du marché : elle pouvait rester verte pendant plusieurs semaines après sa récolte (idéal pour les expéditions vers l'Europe), elle avait un rendement élevé et avait une belle présentation dans les magasins. Pour la remplacer, les variétés existantes résistantes à la maladie n'ont pas encore fait de percée. Développer une variété résistante est un processus qui peut prendre de 15 à 20 ans.
Guadeloupe: conditionnement des fruits
Le génie génétique peut conduire au développement de nouvelles variétés à des rythmes beaucoup plus rapides que les méthodes de sélection traditionnelles, mais il peut également décourager les consommateurs. Cependant, cela a été la réponse à des problèmes similaires dans le passé - par exemple, lorsque le virus de la papaye annulaire menaçait l'approvisionnement en papaye dans les années 1990. Le choc d'approvisionnement majeur a été évité grâce au développement d'une papaye transgénique résistante au virus de l’annulaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire