samedi 21 novembre 2015

L’évolution de la politique agricole chinoise


Avec une population de plus de 1,3 milliard d’habitants et seulement 8% des terres arables de la planète, la Chine s’éloigne progressivement de l’autosuffisance alimentaire, même si les dirigeants ont déclaré que l’autosuffisance alimentaire avait la même priorité que la défense nationale. Aujourd'hui, la politique se concentre sur l'importation de produits agricoles qui sont à valeur relativement faible par hectare, tels que le soja, le coton, le maïs, le sorgho et l’exportation des produits à forte valeur ajoutée  qui nécessitent de la main d’œuvre dont la Chine est bien pourvue, tels que les poissons d'élevage, les fruits et légumes, l’horticulture et les produits transformés.
En 2014, la Chine a importé plus de soja aux États-Unis (30,8 millions de tonnes) que le reste du monde (18,7 millions de tonnes). Les changements alimentaires des chinois, avec la consommation accrue de protéines animales, nécessitent une utilisation croissante d’oléagineux et de céréales.
Les entreprises chinoises achètent ou louent des quantités importantes de terres agricoles à l'étranger. Des études récentes estiment que leurs acquisitions ou les baux à long terme leur ont donné le contrôle d’une dizaine de millions d'hectares de terres agricoles dans les pays tels que l'Ukraine, l'Australie, le Chili, le Brésil, la Bulgarie, les Etats-Unis et laNouvelle Zélande pour le lait. Les entreprises chinoises, achètent ou louent des terres agricoles dans les pays en développement comme le Zimbabwe, le Soudan. Ces entreprises appartiennent en totalité ou partiellement à l'Etat et font des cultures qui servent principalement comme matières premières pour les biocarburants.


Il faut se rappeler qu’en 1955, la Chine a procédé à la collectivisation des terres agricoles. D'abord comme sous forme de coopératives puis en 1958, les terres agricoles ont été regroupées en grandes communes populaires d’environ 2500 hectares réunissant en moyenne environ 10.000 travailleurs.  Aujourd’hui la superficie moyenne d’une exploitation est de 0.8 hectare. 

      Travail des champs Commune Populaire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire