samedi 27 juillet 2013

La plus importante acquisition de sociétés américaines sur la sellette

L’acquisition chinoise de la plus importante société américaine d’abattage de porcs est sur la sellette à Washington. Les 4,7 milliards $ pour l'achat par Shuanghui de Smithfield (avec prime de 30% du prix de l’action) soulève des questions troublantes au sujet de la sécurité alimentaire américaine et de la concurrence.

M. Lary Pope chef de la direction de Smithfield  défend l'accord, affirmant que le nouveau groupe combiné serait en mesure de répondre à la demande croissante pour les produits du porc en Chine et aux États-Unis et qu’il bénéficierait aux producteurs, aux emplois et aux exportations US.Il a souligné que Shuanghui, l'actionnaire majoritaire de la plus grande entreprise de transformation de viande de la Chine, est disposé à conserver l'équipe de direction du groupe américain, les usines, les 46.000 employés, et de maintenir l'ensemble des contrats américains existants de l'entreprise avec les agriculteurs familiaux.


Daniel Slane, qui siège au Comité économique américano-chinois et à la Commission de révision, est ouvertement hostile à l'accord, disant que c'est un moyen pour la Chine de contrôler le prix international de viande de porc et aussi d'acquérir «une technologie très précieuse ainsi que la génétique du porc"


Des sénateurs exercent une pression politique sur l'administration Obama, qui a le dernier mot pour gérer l'offre d’achat.
Pour en savoir plus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire